Sites Internet

Sharp va lancer un appareil ultramobile avec une puce de bras

Sharp Electronics a présenté cette semaine un appareil portable de type netbook doté d'un écran tactile de 5 pouces conçu pour exécuter des applications Internet.

Le PC-Z1 est aussi facile à manipuler qu'un téléphone portable téléphone et fournit des performances similaires à des PC, a déclaré la société dans un communiqué. Il est conçu pour un public qui s'appuie principalement sur le Web pour l'informatique.

Sharp positionne le PC-Z1 comme un «troisième outil mobile qui suit les traces des ordinateurs portables et des téléphones mobiles pour créer un nouveau marché».

[Lectures supplémentaires: Nos choix pour les meilleurs ordinateurs portables PC]

Le PC-Z1 fonctionne sous la version Ubuntu de l'OS Linux, qui peut démarrer en aussi peu que trois secondes, a indiqué la compagnie. Son logiciel inclut le navigateur Firefox pour accéder aux applications en ligne et Adobe Flash pour lire des vidéos YouTube. L'appareil comprend également des applications permettant aux utilisateurs de créer des documents et des feuilles de calcul, selon l'entreprise.

L'appareil est doté d'un clavier à 68 touches pour la saisie de données. Il pèse environ 409 grammes (0,9 livre) et offre une autonomie de batterie de 10 heures.

Pour l'accès à Internet, l'appareil comprend un réseau sans fil intégré IEEE 802.11 b / g. Il a 512 Mo de RAM et 4 Go de stockage flash. Un espace de stockage supplémentaire de 16 Go peut être ajouté via un emplacement pour carte mémoire Secure Digital. L'appareil peut être utilisé comme un lecteur de livre électronique, pour lequel Sharp fournira des contenus comme des romans et des bandes dessinées.

Le PC-Z1 sera mis en vente au Japon le 25 septembre, mais aucun prix n'a été immédiatement disponible. Sharp n'a pas pu être contacté immédiatement pour des commentaires sur la disponibilité mondiale.

L'appareil a des attributs similaires à ceux des netbooks, qui sont des ordinateurs portables à faible coût caractérisés par de petits claviers et écrans entre 7 et 12 pouces. La plupart des netbooks sont équipés de processeurs Atom basés sur Intel, mais l'appareil de Sharp est fourni avec le processeur iMX515 de Freescale, basé sur une architecture de référence de la société de conception de puces Arm Holdings. Le processeur est basé sur le noyau Cortex-A8 de Arm, qui peut évoluer jusqu'à 1 GHz. La puce prend en charge les graphiques 3D et peut lire la vidéo haute définition.

Freescale expédie ses puces pour les appareils appelés «smartbooks», qu'il définit comme des ordinateurs portables à faible coût conçus pour effectuer des tâches spécifiques aux netbooks tels que l'accès aux réseaux sociaux et exécuter des applications de productivité. C'est le premier appareil commercialisé sur Freescale, a annoncé vendredi un porte-parole de l'entreprise.

Au moins un grand fabricant de PC s'est interrogé sur la viabilité des smartbooks dans l'espace grand public. Le PDG d'Asustek Computer, Jerry Shen, a déclaré au début de la semaine qu'il ne voyait pas de "marché clair" pour les smartbooks basés sur le bras et que sa société n'avait pas l'intention d'aller de l'avant dans ce segment. La société a présenté en juin un smartbook avec la version Android de Linux de Google sur le salon Computex. Asus était un pionnier netbook quand il a commencé à vendre des Eee PC en 2007. Cette ligne a vendu des millions d'unités depuis lors.