Sites Internet

Un deuxième procès menace Skype Sale

Un autre défi juridique menace de faire déraper la vente prévue de Skype par eBay à un groupe d'investisseurs, avec le dépôt d'une plainte contre l'ancien PDG de Joost.

Joost et Joltid, sociétés détenues par les fondateurs de Skype, ont intenté un procès. Cour de chancellerie de l'État du Delaware contre Michaelangelo Volpi et Index Ventures Management. La plainte accuse Volpi, qui a quitté Joost pour Index plus tôt cette année, avec manquement à son obligation fiduciaire, ingérence dans un éventuel avantage commercial, détournement de secrets commerciaux, abus de confiance et conspiration civile. Index est l'une des organisations qui a accepté d'acheter une participation dans Skype d'eBay.

Le procès demande que Volpi et Index soient tenus de renvoyer les documents confidentiels qui ont été pris à Joost et qu'ils soient empêchés d'utiliser le commerce illicite secrets.

Volpi a quitté ses fonctions de PDG de Joost en juillet et rejoint Index. Les actionnaires l'ont ensuite destitué du conseil d'administration et l'ont démis de ses fonctions de président de Joost.

Le procès devant la cour de chancellerie suit celui que Joltid a déposé plus tôt cette semaine contre Skype. Ce procès, déposé en Californie, facture Skype, eBay, Silver Lake Partners et d'autres avec violation du droit d'auteur. Le litige concerne un accord conclu par eBay lors de l'achat de Skype en 2005. L'acquisition n'incluait pas la technologie de mise en réseau peer-to-peer de Skype, propriété de Joltid et sous licence Skype.

Plus tôt cette année, Joltid a résilié la licence accord. Joltid et Skype ont depuis argumenté sur la validité de la résiliation devant les tribunaux en Angleterre.

Les deux procès intentés cette semaine semblent viser à faire dévier la proposition de vente de 65% de Skype par eBay à un groupe d'investisseurs mené par Silver Lake. Alors qu'eBay n'a pas immédiatement répondu à une demande de commentaire sur le procès de Joost, plus tôt cette semaine, il a déclaré que la transaction se poursuivrait. "Nous restons sur la bonne voie pour clôturer la transaction au quatrième trimestre 2009", a indiqué la compagnie dans un communiqué suite au procès Joltid contre Skpe.