Sites Internet

Hausse du chiffre d'affaires de SAP

Le chiffre d'affaires de SAP a baissé au troisième trimestre, mais les bénéfices ont augmenté - bien qu'aucun de ces chiffres n'ait été aussi élevé que les analystes l'avaient espéré.

Le chiffre d'affaires s'est établi à 2,51 milliards d'euros (3,66 milliards de dollars) au troisième trimestre, en baisse de 9% par rapport à l'année précédente, a annoncé la société mercredi. .

Le résultat net progresse de 12%, à 435 millions d'euros, pour un bénéfice par action de 0,37 euro (0,54 dollar américain au 30 septembre, dernier jour de la période).

Les analystes tablaient sur un bénéfice par action de Le chiffre d'affaires du secteur des logiciels a enregistré la plus forte baisse, reculant de 31% à 525 millions d'euros, tandis que le chiffre d'affaires du support a progressé de 14% à 1,33 milliard d'euros. L'augmentation des frais de support aux entreprises a été un point sensible pour les clients au cours de la dernière année.

Dans l'ensemble, les revenus des services logiciels et logiciels ont diminué de 3% à 1,94 milliard d'euros. À taux de change constant, la baisse aurait été de 5%, selon SAP.

La baisse des revenus provenant des logiciels et des services liés aux logiciels se poursuivra et pourrait s'accélérer pour le reste de l'année, selon SAP. A taux de change constant, il s'attend à une baisse de 6% à 8% de ce chiffre d'affaires.

Le chiffre d'affaires du conseil a chuté de 22% à 484 millions d'euros et le chiffre d'affaires de formation a diminué de 43% à 60 millions d'euros. Le chiffre d'affaires lié aux services a baissé de 13% en Allemagne, mais a augmenté de 6% dans le reste de la région Europe, Moyen-Orient et Afrique de SAP, le seul secteur où ces revenus ont augmenté. La performance a été particulièrement décevante dans les marchés émergents et au Japon, selon SAP.

La nature des transactions est en train de changer: SAP a vu une tendance vers des transactions plus petites, mais signe également des contrats à plus long terme. Le programme de coupe progresse rapidement et le personnel a été réduit plus rapidement que prévu. Il avait initialement annoncé son intention de réduire ses effectifs à 48 500 à la fin de 2009, soit une réduction d'environ 3 000 postes au cours de l'année, mais à la fin du mois de septembre, l'entreprise comptait seulement 47 804 employés. Depuis le début de l'année, l'Allemagne a supprimé environ 539 emplois, soit 8,4% de ses effectifs et 3 732 emplois dans le monde, soit 7,2% de la main-d'œuvre. La société a réduit un peu plus de 4% du personnel de recherche et développement, mais réduit les services professionnels et le personnel des ventes et du marketing d'environ 11%.